Le Maroc encourage depuis plusieurs années les investissements étrangers notamment les investissements en rapport avec l’immobilier. C’est pourquoi le gouvernement marocain a mis en place un certain nombre d’avantages fiscaux pour les étrangers souhaitant investir dans la pierre. Parmi lesquels:

  • Déduction des intérêts liés au prêt immobilier : limité à 10% du revenu imposable et concerne uniquement la résidence principale.
  • Exonération des revenus locatifs au titre des revenus fonciers : une exonération totale pendant les 3 premières années après l’achèvement de la construction et 40% d’abattement à partir de la 4éme année, uniquement pour les biens neufs.
  • Exonération de l’impôt sur les profits immobiliers : exonération totale uniquement sur la résidence principale et après 8 ans.
  • Exonération de la taxe urbaine, et ce pendant 5 ans pour les  nouvelles constructions.
  • Exonération totale ou partielle des plus values immobilières : lorsqu’il s’agit de la vente de la résidence principale depuis plus de 8 ans.
  • Exonération des revenus locatifs de l’impôt sur le revenu (IGR) : et ce pendant les 3 années suivant l’achèvement des constructions neuves.

Des conventions fiscales conclues avec de nombreux pays, visant à éviter la double imposition pour les non-résidents.

Pour les résidents français retraités qui passent plus de 183 jours par an au Maroc, ils bénéficient d’un abattement de 40% sur le revenu imposé au Maroc et 80% sur l’impôt sur le revenu marocain.

Les investisseurs étrangers au Maroc bénéficient  d’une convertibilité totale sur les sommes en devise entrés au Maroc pour financer un investissement immobilier, et aussi sur les loyers perçus au titre de la location d’un bien financé par des sommes provenant de l’étranger et sur le produit de la revente d’un bien immobilier, à condition de transférer les fonds provenant de l’étranger sur un compte en dirhams convertibles et de signaler l’acquisition du bien immobilier à l’office des changes.

Enfin, il est important de citer que le royaume déploie toujours de grands efforts en vue d’assurer la sécurité juridique des investisseurs étrangers, et leurs présenter un espace favorable dédié à l’investissement au Maroc.